Retrait de son capital LPP

Au fil des années, l’épargne obligatoire constituée avec la LPP depuis l’âge de 25 ans devient de plus en plus importante. Il est alors tentant de vouloir retirer cet argent que l’on a durement épargné.

Il faut toutefois garder à l’esprit que cet argent est là pour financer une partie de sa retraite et que le fait de le retirer diminuera fortement son revenu après sa vie active. De plus, une imposition fiscale est prélevée.

Celui qui n’a pas assez de revenu pour survivre sera donc à charge de l’état, raison pour laquelle ce dernier pose des conditions très précises pour le retirer :

Achat ou rénovation d’un logement propre

Le retrait du capital est possible pour l’acquisition, la rénovation ou le rachat d’un logement servant à son usage privé (locations et investissements exclus).

Il sert de fonds propres pour la constitution d’une hypothèque, le nantissement est également possible.

Certains partenaires acceptent toujours les 20% de fonds propres provenant uniquement de la LPP, consultez notre dossier hypothèque.

S’installer comme indépendant

La personne qui désire s’installer à son propre compte comme indépendant (à ne pas confondre avec le fait de créer une société pour lequel le retrait est impossible) peut également retirer son 2ème pilier.

Quitter définitivement la Suisse

Ceci est valable uniquement pour les pays dans lesquels aucune coordination avec les assurances sociales suisses n’est mise en place. Pour les autres, le capital sera transféré dans le pays de résidence et l’assuré aura droit à la rente en vigeur dans ce même pays. Il faut bien se renseigner avant d’entamer cette démarche…

A l’âge de la retraite

Il est tout à fait possible de retirer son capital LPP en lieu et place de la rente servie. Dans ce cas un impôt unique est prélevé en lieu et place de l’imposition sur le revenu de toutes les rentes futures.

Regardez cette vidéo pour plus de détails et lisez cet article.

Cette possibilité est très intéressante, nous offrons diverses solutions en placement (notamment dans l’immobilier) avec des rendements supérieurs aux caisses traditionnelles.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

L’aide du courtier

Retirer son capital implique de posséder de solides connaissances dans les domaines fiscaux et dans tous les secteurs d’assurances.

Avant de s’engager, il faut établir une analyse précise de ses besoins afin de connaître les lacunes que ceci peut engendrer dans toutes les classes de risques.

Un courtier expérimenté vous assistera gratuitement dans toutes vos démarches administratives et vous rendra attentif à tous ceci.

Contactez-nous sans engagement pour toute information à ce sujet, une équipe sympathique est à votre entière disposition

Rechercher